Module 3: Éléments de recherche – Section 1

Section 1: Variables

Le but de toute recherche est de décrire et d’expliquer la variance dans le monde. La variance est simplement la différence; c’est-à-dire la variation qui se produit naturellement dans le monde ou le changement que nous créons à la suite d’une manipulation. Les variables sont des noms qui sont donnés à la variance que nous souhaitons expliquer.

Une variable est soit le résultat d’une force, soit elle-même la force qui provoque un changement dans une autre variable. Dans les expériences, celles-ci sont appelées variables dépendantes et indépendantes respectivement.

Variable indépendante (IV) Manipule la variable dépendante (DV) La réponse des participants dépend de la manipulation' response depends on the manipulation

Variable indépendante: Groupe A - Traitement avec médicament actif, Groupe B - Traitement avec placebo (médicament inactif), flèches pointant vers la Variable dépendante: Réponse du participantLorsqu’un chercheur donne un médicament actif à un groupe de personnes et un placebo, ou un médicament inactif, à un autre groupe de personnes, la variable indépendante est le traitement médicamenteux. La réponse de chaque personne au médicament actif ou au placebo est appelée variable dépendante.

Cela peut être beaucoup de choses en fonction de l’utilisation du médicament, comme l’hypertension artérielle ou des douleurs musculaires. Par conséquent, dans les expériences, un chercheur manipule une variable indépendante pour déterminer si elle provoque un changement dans la variable dépendante.

Comme nous l’avons appris plus tôt dans une étude descriptive, les variables ne sont pas manipulées. Ils sont observés au fur et à mesure qu’ils se produisent naturellement, puis les associations entre variables sont étudiées. D’une certaine manière, toutes les variables des études descriptives sont des variables dépendantes car elles sont étudiées par rapport à toutes les autres variables qui existent dans le cadre où la recherche a lieu. Cependant, dans les études descriptives, les variables ne sont pas discutées en utilisant les termes « indépendants » ou « dépendants ». »Au lieu de cela, les noms des variables sont utilisés lors de la discussion de l’étude. Par exemple, il y a plus de diabète chez les personnes d’origine amérindienne que chez les personnes originaires d’Europe de l’Est. Dans une étude descriptive, le chercheur examinerait comment le diabète (une variable) est lié au patrimoine génétique d’une personne (une autre variable).

Définition : Une variable est soit le résultat d’une force, soit c’est la force qui provoque un changement dans une autre variable. Dans les expériences, celles-ci sont appelées variables dépendantes et indépendantes respectivement.

Exemples de cas pour les Variables Indépendantes et Dépendantes

Exemple 1:

musiqueDans une étude expérimentale portant sur l’exposition à la musique classique et la capacité de lecture chez les enfants, le chercheur a divisé les enfants en deux groupes (groupes A et B). Dans le groupe A, les enfants ont écouté Mozart pendant une heure par jour pendant un mois. Dans le groupe B, les parents ont reçu l’ordre de s’abstenir de jouer de la musique classique autour de l’enfant pendant un mois. À la fin du mois, tous les enfants ont reçu un test de compréhension de la lecture. Ceux qui ont écouté Mozart tous les jours (groupe A) ont obtenu des scores nettement plus élevés au test de lecture. Dans ce cas, le score du test de compréhension écrite est la variable dépendante et l’exposition à la musique de Mozart est la variable indépendante. En effet, le score du test dépend du fait que l’enfant écoute ou non la musique de Mozart. La variable indépendante, l’exposition à la musique de Mozart, est indépendante car c’est quelque chose qui peut être manipulé ou modifié par le chercheur.

Exemple 2:

nutritionDans une étude de conception similaire à l’exemple précédent, les chercheurs ont examiné les effets de la nutrition sur la capacité de lecture. Dans le groupe A, les enfants mangeaient au moins trois onces de légumes vert foncé chaque jour pendant un mois. Dans le groupe B, les enfants ont reçu leur alimentation régulière. À la fin du mois, les enfants ont passé un test de compréhension de la lecture. Ceux qui ont mangé les légumes verts tous les jours pendant un mois (groupe A) n’ont pas varié dans leurs résultats aux tests par rapport au groupe B.

Posted on

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.